Recette de la Marmelade d’abricots

Si vous ne connaissez pas le goût de la confiture faite maison, il est temps d’essayer même en toute petite quantité. Le goût en est incomparable par rapport à celle du commerce et c’est pour ainsi dire inratable et très économique.

Je ne peux imaginer de passer un été sans l’odeur des fruits cuits dans la maison. Odeur d’été, de vacances, d’enfance…

On n’utilise pas la même technique si on veut garder les fruits entiers (confiture) ou si l’on veut une compote épaisse à étaler sur des tartines (marmelade).




Ingrédients pour la marmelade:

  • un kilo d’abricots dénoyautés
  • 600 g de sucre semoule.



Préparation de la marmelade d’abricots

Lavez vos abricots, enlevez les parties abimées si nécessaire. Ouvrez les et enlevez les noyaux. Si les fruits sont peu murs (ça arrive quand on ramasse des fruits tombés avant maturité), il faut les couper en petits morceaux car ils pourraient fermenter après cuisson car ils prennent moins bien le sucre. Au besoin il faut les écraser en cours de cuisson.

Pesez vos fruits ainsi préparés. Mettez les dans une marmite ou une casserole inoxydable (suivant la quantité) avec 75% de leur poids de sucre en poudre.C’est la concentration en sucre qui fait que le fruit se conserve. Vous pouvez les alléger en sucre mais elles risquent de mal se conserver. Je mets 60% du poids des fruits en sucre mais je consomme la confiture dans le mois qui suit la cuisson car je n’en fais pas de grandes quantités.Et je la conserve au frigo.

Laissez macérer ainsi les fruits et le sucre toute la nuit au frais en mélangeant de temps en temps.

Le lendemain, quand le jus des fruits a fait fondre tout le sucre, on met le mélange à cuire à feu assez vif. Plus la confiture  cuit rapidement, plus le fruit  garde son parfum.Il faut compter 20 minutes à partir de l’ébullition. Il faut remuer fréquemment pour que la confiture n’attache pas au fond et régler le feu pour qu’elle ne verse pas.Elle cuit à petits bouillons.On peut écumer en fin de cuisson seulement car la pectine des fruits se trouve dans l’écume qui se forme sans cesse et il ne faut pas l’éliminer, c’est elle qui fait « prendre » la confiture  Personnellement je n’écume pas. Baissez le feu en fin de cuisson.

Il est impossible d’évaluer exactement  le temps de cuisson d’une confiture car cela dépend de la teneur en eau et en sucre des fruits employés. On sait qu’une confiture est cuite quand, en versant une goutte de confiture sur une assiette froide, la goutte ne s’étale pas , reste bombée et se fige rapidement.

La confiture se met en pot immédiatement après la cuisson. On ne la laisse pas refroidir dans la casserole. Avec une louchette, on verse la confiture chaude dans des pots soigneusement lavés, ébouillantés pour les stériliser et retournés sur un linge propre sans les essuyer, l’eau sèche immédiatement sur les parois très chaudes. Cela évite aussi que le verre ait un choc thermique quand on verse la confiture chaude.

Il faut remplir les pots à ras bord car moins il y a d’air dans le pot, mieux la confiture se conservera. Laissez la confiture refroidir avant de fermer les pots pour éviter une éventuelle condensation.




Recette de la Marmelade d’abricotsDonnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *