Salade niçoise traditionnelle

La Salade niçoise traditionnelle existe en beaucoup de versions. Chaque personne de la région de Nice vous donnera sa recette.

Dans ce genre de cas, on va voir le livre d’Escoffier. Pas de chance, c’est une exception car c’est une des rares recettes qui est reconnue pour être fausse dans le manuel du grand « Auguste Escoffier« . En effet dans la salade niçoise, il n’y a pas de pommes de terre ni de haricots verts comme le disait Escoffier. Il y a encore moins du maïs ou de l’échalote !

La cuisine niçoise traditionnelle est une cuisine simple de gens pauvres. Il n’y avait donc pas d’ingrédients farfelus ou exotiques. La saison de la vraie salade niçoise commence à la mi-juin et se termine fin juillet quand finit la saison de la févette, quand tous les ingrédients sont disponibles et au mieux de leur qualité.



Ingrédients pour une vraie salade NIÇOISE

Dans la composition traditionnelle de la salade niçoise figurent :

  • Tomates,
  • Fèves et/ou artichauts,
  • Cébettes ou radis,
  • Poivrons verts,
  • Basilic,
  • Anchois, (parfois complété avec du thon)
  • Olives Noires (de Nice).
  • Oeufs durs.



Préparation de la salade NIÇOISE

On commence par frotter le plat (ou le saladier) avec une gousse d’ail. Généralement, c’est une salade qui se présente dans un grand plat ou préparée individuellement dans chaque assiette. L’assaisonnement se compose principalement d’huile d’olive. On rajoute de l’huile d’olive, sel, poivre, un soupçon de vinaigre …

Certains rajoutent l’ail en morceau dans la salade, d’autres au contraire disent que cela va être trop fort. Faites suivant votre goût 😉

Il n’y a pas vraiment de quantité dans cette salade, car généralement elle était faite « avec les moyens du bords » et « suivant les goûts de chacun ». C’est une recette qui a évolué dans le temps. Au départ, il n’y avait dedans que 3 ingrédients, puis dans une forme plus moderne (et presque l’actuelle) on retrouve : Tomates, Fèves et/ou artichauts, Cébettes ou radis, Poivrons, salade, Basilic, Anchois, Olives Noires (de Nice). Dans les dernières versions, il y a également des œufs durs.

On place d’abord les tomates en quartiers qui ont dégorgé au sel, puis on ajoute tous les autres ingrédients dessus et on arrose d’un peu d’huile d’olive (et de vinaigre de vin rouge si on y tient). Un peu de sel si nécessaire (mais celui des tomates peut suffire), un tour de moulin à poivre, quelques feuilles de basilic émincées, et c’est prêt.



0 commentaires “Salade niçoise traditionnelleDonnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *